Les Journées européennes du patrimoine au rythme d’événements exceptionnels

À Paris comme en régions, les 18 et 19 septembre seront ponctués d’animations qui permettront aux visiteurs de pénétrer dans des lieux de pouvoir le plus souvent fermés au public, et de les découvrir sous un jour nouveau.
Le Sénat

Dans les murs des institutions parisiennes, un pan d’histoire et de culture

 

Au Palais-Royal, le ministère de la Culture, le Conseil d’État, le Conseil constitutionnel, et la Comédie-Française ouvrent leurs portes au public. L’occasion pour tous de parcourir tour à tour le bureau de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, le salon Alechinsky, où les arabesques de Pierre Alechinsky, peintes en 1992, ne manqueront pas d’attirer les regards, la salle du contentieux du Conseil d’État, ou encore la salle du tribunal des conflits, aménagée par Contant d’Ivry, dans l’aile Montpensier du Conseil Constitutionnel. 

Sous la conduite de guides-conférenciers, les visiteurs découvriront l’histoire et les transformations de ces différents bâtiments à travers trois siècles d’architecture. La déambulation sera agrémentée d’un jeu de piste interactif inédit, l’enquête Explorama, destiné aux plus jeunes, comme aux adultes.

De l’hôtel d’Évreux, plus connu sous le nom de palais de l’Élysée, où siège la Présidence de la République, à l’hôtel de Matignon, résidence du Premier ministre, ces Journées sont une occasion rare de découvrir les lieux de pouvoir. 

Très prisée également chaque année, la visite de notre parlement ! A l’Assemblée nationale, l’émotion est souvent palpable lorsque le visiteur pénètre dans l’hémicycle, le lieu même de l’expression de la démocratie représentative. Jouxtant l’Assemblée nationale, l’hôtel de Lassay, est l’occasion de découvrir le lieu de résidence du président de l’Assemblée nationale. Le Sénat ouvre également ses portes : l’hôtel de la présidence, où réside le président du Sénat, et le palais du Luxembourg, construit au XVIIe siècle par Marie de Médicis, dont la bibliothèque et la salle des séances sont incontournables, et n’oubliez pas de jeter un œil aux remarquables plafonds.

Après avoir découvert les lieux où se fabriquent les lois, pourquoi ne pas visiter les lieux dans lesquels s’exerce la justice, tels que le palais de Justice, le palais Cambon - Cour des comptes, l’hôtel de Beauvais - Cour administrative d’appel de Paris, le palais du tribunal de commerce de Paris ?

A découvrir également, les ministères. Après le ministère de la Culture au Palais-Royal, explorez chacun d’entre eux et devenez incollables sur leur architecture et leur histoire : l’hôtel de Brienne - ministère des Armées, l’hôtel de Roquelaure - ministère de la Transition écologique et solidaire, l’hôtel de Castries - ministère de la Cohésion des Territoires, l’hôtel de Rochechouart - ministère de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports, le pavillon Boncourt - ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, l’hôtel de Clermont, ministère chargé des relations avec le Parlement et de la participation citoyenne, l’hôtel de Rothelin-Charolais - ministère de la Transformation et de la Fonction publique. Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance sera lui aussi ouvert à la visite.

Moins commun, mais tout aussi exceptionnel, visiter les ambassades est une occasion rare de découvrir des bâtiments chargés d’Histoire et d’histoires : l’hôtel d’Avaray, résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas, l’hôtel de Rigny, résidence de l’ambassadeur du Canada, l’hôtel de Besenval (ambassade de Suisse), l’hôtel Schneider (ambassade du Brésil), la résidence de l’ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg, l’ambassade de la République tchèque, l’ambassade de l’État du Qatar, l’ambassade de Lituanie… 

 

La musique, la BD et le cinéma pour découvrir le patrimoine en région

 

De nombreuses institutions ouvrent également leurs portes dans les régions : le tribunal de Coulommiers, la cour d’appel de Versailles, la préfecture des Hauts-de-Seine, le centre des Archives diplomatiques de La Courneuve, la mairie du Pré Saint-Gervais, la préfecture du Val-de-Marne, l’hôtel Bouhier de Lantenay à Dijon, la préfecture de l’Yonne à Auxerre, ainsi que des mairies, comme l’hôtel de ville de Saint-Omer. 

En région aussi, la découverte du patrimoine pourra se faire en musique. Plusieurs concerts sont au menu, notamment à Caen, dans l’ancien asile hôpital construit par une congrégation religieuse au XIXe siècle, et à l’Institut supérieur des arts de Toulouse où des étudiants joueront de la musique de chambre les samedis et dimanches. 

À Montpellier, les visiteurs découvriront l’hôtel de Grave sur les notes du chœur Êkhô. Dans ce même lieu, les professionnels de la restauration seront à l’honneur, grâce à des ateliers de démonstration des activités de taille de pierre, de travail des charpentes ou encore de restauration des vitraux d’art.

À Lyon, l’ancien Grenier d’Abondance, construit à la fin du XVIIIe siècle pour conserver le blé, accueillera des démonstrations sur le patrimoine robotique, le patrimoine numérique et la matière terre destinés à sensibiliser aux problématiques d’habitat écoresponsable et de ville durable. Toujours en région Auvergne-Rhône-Alpes, mais cette fois à Clermont-Ferrand, treize auteures et auteurs de BD investiront exclusivement l’hôtel de Chazerat. Ils y auront carte blanche pour donner leur vision d’un site du patrimoine de leur région.

Enfin, le festival de cinéma Play it again ! sera l’occasion de découvrir des films cultes dans des sites exceptionnels. Fanfan la Tulipe projeté à 417 mètres d’altitude, au pied des moulins de Faugères (Hérault) ou dans le parc du château Royal de Senlis (Oise). Dans un autre lieu unique, la petite chapelle de Chavannex, datant du 18ème siècle, en Haute-Savoie, les visiteurs pourront voir Premier de cordée que la compagnie des guides de Chamonix viendra présenter. Le festival accompagnera ainsi des séances itinérantes dans des lieux aussi insolites qu’historiques, durant tout le week-end.

 

Retrouvez la carte avec l’ensemble des ouvertures exceptionnelles