Patrimoine et éducation

Publié le 16.09.2020
Les Journées européennes du patrimoine s’inscrivent cette année dans le thème "Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !". De nombreuses animations, ateliers et rencontres vous offriront ainsi l’occasion de mesurer l’importance de l’éducation dans la transmission patrimoniale et du rôle essentiel du patrimoine dans l’éducation.
Maison d'éducation de la Légion d'honneur - Cloître

Tchouktche, Quechua, Haoussa et tant d’autres… Prêt à embarquer pour un voyage au royaume des langues étrangères ?

L’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) a été créé en 1795. Anciennement appelée École spéciale des langues orientales, cette institution a pour mission d’enseigner les langues orientales vivantes. Au début du XIXe siècle, une dizaine de langues y étaient enseignées, contre une centaine aujourd’hui. Le bâtiment historique de l’Inalco, un hôtel particulier commandé par le marquis de Bacqueville en 1716, accueille aujourd’hui encore la Maison de la recherche de l’Inalco ainsi que sa bibliothèque. L’édifice a fait l’objet de travaux de restauration et ouvrira ses portes tout l’après-midi du samedi 19 septembre.

 

Une abbaye royale devenue maison d’éducation

L’ancienne abbaye royale de Saint-Denis est fondée au milieu du VIIe siècle sous le règne de la reine Bathilde pour abriter des communautés religieuses. Elle est entièrement reconstruite au XIIIe siècle et conserve son architecture médiévale jusqu’au début du XVIIIe siècle. En 1700, des travaux sont entrepris d’après les dessins de Robert de Cotte, alors premier architecte du Roi. Pendant la Révolution, l’abbaye est transformée en hôpital. En 1809, elle est affectée par Napoléon Ier à la Légion d’honneur pour l’établissement de la principale de ses maisons d’éducation, internats de jeunes filles rattachés à la Grande Chancellerie de l’ordre. La Maison d'éducation de la Légion d'honneur accueille aujourd’hui en internat 500 élèves de lycée, classes préparatoires et BTS – filles, petites filles et arrière-petites-filles de décorés de la Légion d’honneur, de la Médaille militaire et de l’Ordre national du Mérite.

 

Une ancienne fabrique industrielle aujourd’hui école d’architecture

L’École nationale supérieure d’architecture de Normandie est installée depuis 1984 dans une ancienne fabrique industrielle, l’usine Lucien Fromage, qui témoigne de l’architecture de la seconde moitié du XIXe siècle. Située à Darnétal (Seine-Maritime), elle est entourée d’un parc de 2,5 hectares. Le bâtiment a été réhabilité par les architectes Pierre Mottini et Pierre Dufflo afin d’accueillir l’école : plus de 4 000 m2 dédiés à l’enseignement et l’apprentissage de l’architecture.

 

75007-L’Institut national des langues et civilisations orientales © MathiousGomes-Inalco (3).jpg
93-Maison d'éducation Légion d'honneur - Grand_Parloir ©Chrystèle Lacene.jpg
75005-Sorbonne -©Xaviers Richer et Gilles Trillard.jpg
76-Ecole nationale supérieure d'architecture © Gégoire Auger (1).jpg
94-Ecole nationale vétérinaire d'Alfort DR  (1).jpg
75007-L’Institut national des langues et civilisations orientales © MathiousGomes-Inalco (3).jpg
93-Maison d'éducation Légion d'honneur - Grand_Parloir ©Chrystèle Lacene.jpg
75005-Sorbonne -©Xaviers Richer et Gilles Trillard.jpg
76-Ecole nationale supérieure d'architecture © Gégoire Auger (1).jpg
94-Ecole nationale vétérinaire d'Alfort DR  (1).jpg

 

Et aussi : la visite commenté de l’école La Mache(Lyon), édifice, de style moderniste Art déco qui participe aux Journées du patrimoine pour la première fois, la (re)découverte de l’université de la Sorbonne à travers la visite exceptionnelle de la chapelle abritant le tombeau du cardinal de Richelieu ou encore l’école nationale vétérinaire d’Alfort (Val-de-Marne) inscrite au titre des monuments historiques depuis 1992 et qui compte en son sein un jardin botanique labellisé « Jardin remarquable » .