Médiéval, vert, artisanal… le patrimoine normand dans toute sa diversité

Abbayes médiévales, châteaux envoûtants, trains d’antan, artisanat… Pour ces journées européennes du patrimoine, la Normandie fait vivre et revivre des millénaires d’histoire et de savoir-faire, de Guillaume le Conquérant aux dentellières d’Alençon.

 

 

Moyen Âge normand, signature régionale

 

Entre la célèbre tapisserie de Bayeux, l’abbaye du Mont-Saint-Michel ou la cathédrale de Bayeux, le patrimoine médiéval de Normandie est riche de sites et objets d’arts exceptionnels. 

Au Mont-Saint-Michel, visitez Notre-Dame-Sous-Terre, une crypte qui date de la dynastie carolingienne. Plusieurs salles, habituellement fermées, de la plus célèbre abbaye bénédictine de France seront ouvertes au public à titre exceptionnel.

À Bayeux, le récit de l’invasion chevaleresque de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant se déroule sur la longue tapisserie éponyme : venez l’admirer avant sa restauration en 2024 ! 

 

Tapisserie de Bayeux

 

Construite par un autre duc prénommé Guillaume, fils du précédent, la forteresse de Châteauneuf-sur-Epte, sentinelle quasi-millénaire située à la frontière est de la région, dévoilera sa spectaculaire « motte - basse cour » de 50m de diamètre aux visiteurs. Des ateliers thématiques seront l’occasion d’en apprendre davantage sur la vie médiévale, tandis que le spectacle « La légende de Saint-Julien », au Vieux Château du Neubourg, racontera l’épique récit initiatique de ce personnage. Enfin, l’abbaye Saint-Vigor à Cerisy-la-Forêt, présentera le bestiaire médiéval, riche de centaines d’animaux réels et fantastiques. 

Le Moyen Âge inspire également le spectacle vivant : la compagnie Adéquate interprètera le spectacle « Douce Dame » à Falaise. Ces danses et chants, inspirés de la chanson d’amour courtois Douce dame jolie de Guillaume de Machaut (XIVe siècle), revisiteront le jeu amoureux. 

 

Plein air normand : balades nature, botaniques, architecturales…

 

Région du cheval par excellence, la Normandie mettra à l’honneur le Haras national du pin. Surnommé le « Versailles du cheval », cet immense écrin verdoyant datant du XVIIe siècle offrira une vue complète de ce lieu dédié aux chevaux de course (élevage, courses, spectacle équestre…). 

La biodiversité sera au cœur des événements présentés au château, manoirs et jardins de Carneville dans la Manche. Au cœur des 7 hectares de jardins, les visiteurs pourront se promener au gré de ses zones sauvages préservées, ses espèces endémiques ainsi que ses prairies d’herbes hautes, et ses cours d’eau. 

Au Havre, les Jardins Suspendus, labellisés Jardins remarquables, raviront les amateurs de botanique, avec leurs serres municipales, la nouvelle roseraie, le jardin à thème… La Maison du patrimoine de la ville proposera également, toujours en plein air, une déambulation sensorielle au sein du centre-ville, pour mieux y comprendre les réalisations de l’architecte moderniste Auguste Perret.

 

Ville du Havre, architecture Perret (et Niemeyer pour le Volcan, en blanc)

 

Dentelle normande, patrimoine artisanal

 

À Alençon, allez à la rencontre des dentellières de l’atelier national du Point d’Alençon. Elles vous initieront à leur savoir-faire et présenteront une pièce d’exception : « Le tapis de Sigmund », fruit de huit années de travail. Au musée de la maison des Dentelles (Argentan), les dentellières vous guideront parmi la riche collection des dentelles et des costumes datant du XVIe siècle à nos jours. À travers cette découverte des techniques, ce sont les évolutions de la mode et de l’art qui seront également évoquées.

 

Dentelle d’Alençon

 

Technologies mécaniques et numériques patrimoniales

 

Avec des spectacles des arts de rue, des ateliers, des visites commentées, l’atelier 231 et le Pacific Vapeur Club, à Sotteville-Lès-Rouen, réjouiront les familles. Ainsi, vous pourrez monter à bord de locomotives à vapeur et de voitures de voyageurs des années 1920-30. Des visites seront également proposées au sein du Technicentre SNCF de Normandie, un site impressionnant où sont réparés et modernisés les trains, mais aussi à la gare SNCF de Caen, avec la visite d’une rame de train OMNEO et des explications sur les métiers du rail.

 

Locomotive Pacific 231 G 558

 

À la Médiathèque d’Évreux, l’expérience Micro-Folie est spécialement conçue pour le jeune public, avec la volonté de faire découvrir l’histoire de l’art au sein d’un espace mixte accueillant un musée numérique, un FabLab, un espace de réalité virtuelle, une scène, une bibliothèque/ludothèque et un espace de convivialité. Au programme, le spectacle « Tempest » associera instruments électroniques et algorithmes visuels. 

Par ailleurs, l’université de Caen ouvrira au public sa grande salle de réalité virtuelle, afin de faire comprendre l’apport de ce lieu patrimonial en termes d’innovations au service de multiples domaines (santé, sport, géographie, littérature…). 

 

Diversité & inclusion

 

Les différentes expositions proposées en région Normandie mettront à l’honneur la diversité, pour cette édition 2021 placée sous le signe du « Patrimoine pour tous ». Ainsi, au Pavillon de Caen, les visiteurs découvriront le parcours incroyable de femmes liées à la Normandie au cours d’une balade guidée à pied ou en vélo. La Luciole d’Alençon proposera également une visite guidée sur la place des femmes dans les musiques actuelles.

Les Journées européennes du patrimoine s’adressent naturellement à tous les publics. C’est pourquoi un effort croissant est apporté à l’accessibilité des sites et à l’inclusion des personnes en situation de handicap dans les animations. Ainsi, au Havre, la visite guidée de la rotonde de Graville sera proposée en langue des signes française et, à Saint-Pierre-de-Varengeville, les visiteurs expérimenteront une visite tactile du centre d'art contemporain de la Matmut.