Les grandes figures de l’inclusion : Valentin Haüy, le guide des personnes aveugles

Fondateur de l’Institut National des Jeunes Aveugles (INJA), Valentin Haüy est l’un des tout premiers à œuvrer à l’inclusion sociale et culturelle des personnes aveugles.
Illustration de l’institut national des aveugles nés
Illustration de l’institut national des aveugles nés

Né le 13 novembre 1745 à Saint-Just-en-Chaussée (Picardie), sa pratique d’une dizaine de langues vivantes lui permet de devenir membre et professeur du Bureau académique d’écriture en 1781 puis l’interprète du roi en 1783. La vocation qu’on lui connaît commence quelque temps après, alors qu’il assiste à une représentation donnée par de jeunes aveugles à la foire de Saint Ovide, place de la Concorde à Paris. Choqué par les quolibets de la foule, il fonde en 1786 la première école dédiée aux enfants déficients visuels, qui existe toujours aujourd’hui. 

Sa méthode consista dès l’origine à faire lire les aveugles grâce à des caractères spéciaux, des lettres romaines de grande taille inscrites en relief sur du papier cartonné. Ainsi gaufré, le support permettait aux enfants de lire, de calculer, d’apprendre les rudiments de l’orthographe mais également le travail manuel (filature, typographie, etc.). De revers politiques en arrestations sous la Révolution, il part pour Saint Pétersbourg en 1806 afin d'y fonder une école qu’il dirigera pendant 11 ans. Rentré à Paris en 1817, quelques mois avant sa mort, il est autorisé à retrouver les bancs de l’école qu’il a fondée, l’Institution royale des Jeunes Aveugles*, ainsi renommée. Infirme, il s’éteint le 19 mars 1822, et est inhumé au Père Lachaise à Paris. 

*Élève de l’Institution royale des Jeunes Aveugles, Louis Braille (1809-1852) fut l’inventeur du système d’écriture éponyme, encore utilisé aujourd’hui par les personnes aveugles ou malvoyantes. 
*Élève au sein de l’école créée par Valentin Haüy, devenue l’INJA à son époque, Maurice de La Sizeranne (1857-1924) fonda quant à lui la Fondation Valentin Haüy, ne cessant de mener des actions en faveur de l’insertion sociale et culturelle des personnes aveugles ou malvoyantes.