Huit des dix plus anciennes universités dans le monde sont européennes

Publié le 17.07.2020
Bon nombre d’universités à travers le monde existent depuis plusieurs siècles. Les dix plus anciennes à être encore en activité ont été fondées entre 859 et 1224.
Parmi elles, huit se situent en Europe. Découvrez-les sans plus attendre.
Université de Bologne

La plupart des premiers studia generalia1 ou universités étaient situés en Italie, en France, en Angleterre et en Espagne. Ils étaient considérés comme les lieux d'enseignement les plus prestigieux d'Europe.

L’université de Bologne – Italie

Fondé en 1088, l’université de Bologne est la plus ancienne université d'Europe. Siège de l'université, le palazzo dell'Archiginnasio est l'œuvre de l'architecte Antonio Morandi dit Il Terribilia.

Première institution à utiliser le terme d’universitas, sa devise est Petrus ubique pater legum Bononia mater ou « Saint Pierre est partout le père des lois, Bologne en est la mère ».

Elle a vu défiler d’illustres professeurs tels Umberto Eco et des étudiants nommés Copernic ou Dante.

"En 1888, le huitième centenaire de l'Université a été célébré lors d’une grande cérémonie au cours de laquelle toutes les universités du monde se sont réunies pour honorer la mère des universités, représentant leurs racines et les idéaux de progrès et de tolérance communs."

 

L'université d'Oxford – Royaume-Uni

Pour pallier l’interdiction à suivre les cours de l’université de Paris formulée à l’adresse des jeunes Anglais, Henry II met, à partir de 1167, un coup de projecteur sur l'université d'Oxford fondée quelques années plus tôt.

L’université héberge aujourd'hui en son sein l’Ashmolean Museum of Art and Archaeology, premier musée public d’Angleterre. S’y trouve également la Bibliothèque bodléienne, deuxième plus importante bibliothèque du Royaume-Uni qui réunit plus de 12 millions de livres imprimés.

"L’imprimerie de l’université continue de publier chaque année l’Oxford English Dictionnary, le dictionnaire historique de la langue anglaise."

 

L'université de Paris // La Sorbonne - France

La plus ancienne université de France est reconnue par le roi Philippe Auguste en 1200 et par le pape Innocent III en 1215. Celle qui n’a pris le nom de Sorbonne qu’en 1554 a très tôt acquis un rayonnement européen, notamment dans les domaines de la philosophie et de la théologie.

En 1469, deux professeurs nommés Jean Heynlin et Guillaume Fichet y installent le premier atelier typographique de France.

 

L'université de Padoue - Italie

La deuxième plus ancienne studium generale d’Italie a été fondée en 1222 par des dissidents de l'université de Bologne.
À partir du XVe siècle et pendant plus de 300 ans, l’université de Padoue bénéficie de la protection de la République de Venise.

Pendant cette période, l’université de Padoue contribue largement à la révolution scientifique naissante. De 1592 à 1610, Galilée y officie ainsi comme professeur. C'est l'époque du développement de la pensée philosophique, des études de la médecine et de l'anatomie et des grandes découvertes en astronomie, physique et mathématiques.

"Aux XVIe et XVIIe siècles, Padoue est devenue un laboratoire d'idées et le foyer de personnages qui ont modifié l'histoire culturelle et scientifique de l'humanité."

En 1678, l’étudiante Elena Lucrezia Piscopia obtient son diplôme de philosophie, devenant la première femme au monde à être diplômée d'une université.

1.    Studium generale est le nom latin qualifiant une université au Moyen Âge.

Mais aussi...
L’université de Modène (1175), de Cambridge (1209), de Salamanque (1218) et de Naples (1224).