En Occitanie, la diversité des lieux pour un public varié

Pour ces Journées européennes du patrimoine 2021, les projets ne manquent pas en Occitanie. Nombreux sont les sites culturels à avoir répondu à l’appel. Ils recevront dans des cadres variés, naturels comme historiques, les visiteurs de cette édition ouverte au plus grand nombre.

 

 

Le cadre unique de la région

 

Dans le cadre unique du Pic du Midi, au-dessus des Pyrénées, la visite des quartiers scientifiques et de l’observatoire installé à 2877m d’altitude permettra d’apprendre comment les scientifiques étudient du haut de ce poste d’observation les étoiles et les galaxies. Le Planétarium, la plus ancienne installation astronomique de l’observatoire, accueillera les visiteurs pour des séances d’observation sous un immense dôme à la découverte des étoiles.

Certains projets surprendront. Ainsi la découverte des robinets en bronze qui alimentent le Canal du Midi, à Revel, en Haute Garonne, vaut le détour. Ces robinets massifs de 500 kilos, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont commencé à déverser, dès le 17ème siècle, leurs eaux dans le Canal du Midi, l’un des plus anciens canaux d’Europe. Au menu de ces Journées européennes du patrimoine : une visite guidée et un spectacle de son et lumière !

Et les surprises ne manqueront pas puisque vous pourrez découvrir en visitant le château du village médiéval de Belcastel, dans l’Aveyron, une grande exposition de street-art réunissant des artistes de renommée internationale tel que BOM.K, Alexis Diaz, INTI, Herakut… Vous pourrez ainsi apprécier tout au long de votre visite, de grandes fresques racontant l’histoire du château et les légendes qui l’accompagnent.

 

Canal du midi

 

Des dispositifs adaptés

 

La région proposera en outre de nombreux dispositifs pour accueillir toutes les catégories de public, dans l’esprit de la thématique de cette année, « Patrimoine pour tous ». 

Le langage des signes s’intègrera à la visite des Archives départementales de l’Aude. On y trouvera l’histoire et la vie des communes du département ainsi que les registres paroissiaux, dans un bâtiment également à visiter. Les personnes malvoyantes, celles à mobilité réduite et les familles profiteront chacune d’un accompagnement adapté pour découvrir les lieux.

On retrouve la même ouverture à l’Agora, la cité internationale de la danse, classée Monument historique. Le lieu sera accessible aux personnes souffrant d’une déficience auditive, visuelle, psychique ou motrice, pour découvrir l’espace et l’exposition qui retrace l’histoire du bâtiment. Ainsi, chacun pourra investir ce lieu qui fait de Montpelier un passage obligé pour les amoureux de la danse.

Enfin, au sein du musée des Augustins, le musée des Beaux-Arts de Toulouse propose, le temps d’une exposition, d’approcher l’expérience sensorielle des personnes déficientes visuelles. Avec l’animation « Une œuvre à portée de main », il invitera les visiteurs à appréhender des moulages, les yeux bandés, guidé par un médiateur. Une découverte des œuvres différente qui se fera au touché des doigts.