Effervescence et mémoire du Grand Est

Patchwork de forêts, de vastes campagnes rurales et agricoles, de villes d’art et d’histoire, le Grand Est témoigne d’une grande diversité naturelle et culturelle. Des façades à colombages de Strasbourg aux berges de Nogent-sur-Seine, des sommets des Vosges aux abbayes de Champagne-Ardenne, ses neuf départements rivalisent d’une identité riche et singulière qui présage un large choix de balades et d’événements lors des Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre prochains. Petite sélection.

Si le prélude automnal est idéal pour voir rougir sa trentaine de réserves et parcs naturels régionaux, arpenter plaines, massifs et coteaux, cette 38e édition est également l’occasion de découvrir un héritage historique, architectural, artistique et gastronomique entre traditions et modernité. Des fortifications de Vauban au site Le Corbusier à Saint-Dié, en passant par les cités médiévales d’Alsace et les places royales de Lorraine, le territoire rassemble au total huit sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. 

 

 

Si les cathédrales attirent les regards vers le ciel, les amateurs de culture, de terroir et de belles pierres pourront également découvrir les caves où le vin sommeille, les hauts-lieux spirituels, les centres anciens flanquées de bâtisses traditionnelles, le patrimoine vernaculaire, ses lavoirs et ses fontaines, les châteaux forts, les musées d’histoire et d’art contemporain. Le Grand Est, c’est également un important patrimoine industriel, ferroviaire, mais aussi des lieux de mémoire de la guerre franco-allemande de 1870, de la Première et la Seconde Guerre mondiale… Un livre d’histoire à ciel ouvert.

 

Strasbourg

 

La jeunesse a aussi ses journées ! 

 

Lancée en 2019, l’opération « Levez les yeux ! » permettra cette année encore au public scolaire d’accéder à des événements dédiés pendant les Journées européennes du patrimoine, en suivant notamment les traces des « enfants de la Résistance » dans la cité rémoise. Square des victimes de la Gestapo, l’exposition met en lumière cette BD qui évoque l’incroyable destin des jeunes François, Eusèbe et Lisa, bien décidés à en découdre avec les forces militaires allemandes. À Metz, les élèves perceront du regard les secrets de l’hôtel Saint-Livier, plus vieil édifice civil de la ville, riche de surprises artistiques, patrimoniales et botaniques. 

Du côté de Montigny-lès-Metz, le jeune public remontera le temps au château de Courcelles pour résoudre l’enquête sur le trépas du comte Ferdinand. Sans oublier le spectacle « Aquaphonique » organisé par le Centre annexe des archives de la Marne : le récit musical et fantastique d’une baleine et son baleineau heureux de batifoler. Une ode à la nature qui n’est pas sans rappeler les multiples initiatives de protection de l’environnement, ici, en Grand Est ; qui se traduira par nombre d’événements. Balade contée dans la verte campagne d’Arc-en-Barrois (52), parcours au cœur du site de Bétange (57) après la signature pour la sauvegarde de l’allée des Marronniers entre la LPO Moselle et les propriétaires du site, autant de temps forts mêlant plaisirs au vert et préservation du patrimoine. 

 

Monuments historiques et remarquables 

 

Au cœur de Buhl (65), un passage à l’église vous dévoilera sa pièce maîtresse nichée en plein chœur : un retable de la fin du XVe/début XVIe siècle attribué à l’école de Martin Schongauer. Comme de nombreux clochers de la région, celui de la Chapelle-Lasson (51) a plié sous le poids des ans, poussant ouvriers et habitants à redonner à cette église de l’époque des Templiers sa candeur d’antan : sauvée de la ruine, sa nouvelle bobine se visionne à travers le film « Au plus près du chantier ». En la matière, les férus de vieilles pierres assisteront aux prémices de la restauration du château de Rupt (53), qui compte parmi les 18 sites sélectionnés en 2021 par la mission Patrimoine en partenariat avec le ministère de la Culture. Escalier en fonte, jardin d'hiver…, ce monument remarquable se prépare à une nouvelle naissance. 

Bien plus récente, l’église Saint-Maximin de Boust, près de Metz, vous présentera quant à elle sa silhouette avant-gardiste, son travail sur la lumière et son beffroi roman du XIe, unique vestige de ce qu’elle fut avant les combats de 1940. À Barembach (67), poussez les grilles du cimetière de Schirmeck et de sa partie israélite, révélatrice d’éléments caractéristiques de l'art funéraire juif. Sur les pavés de Reims, l’Hôtel de Ville ouvre ses portes aux curieux, à travers une visite commentée des intérieurs et du parvis baptisé l’esplanade Simone Veil lors de son inauguration en 2019 pour la Journée de l’Europe. Tout de lumière vêtue, la cité des Sacres se dévoile également by night lors d’une visite guidée insolite, pour flâner sous d’autres perspectives.  

 

Place Stanislas

 

Sous le signe de l’inclusion 

 

Sous la bannière « Patrimoine pour tous », l’édition 2021 valorise des événements qui font de la diversité et de l’insertion leur cheval de bataille. Accompagné d’un guide, vous découvrirez par exemple à Strasbourg un ancien hôpital militaire aujourd’hui dédié à la reconversion, ou revisiterez les « Fables de la Fontaine » en langue des signes à Auberive (52). Interprétées par la compagnie Préface, les « Fables pour sourds et entendants » manient les langues avec brio pour donner aux petits comme aux grands une vision nouvelle et joyeuse des œuvres du célèbre conteur. Sur cette lignée inclusive et théâtrale, la Comédie de Reims vous dévoile elle aussi ses coulisses en langue des signes à l’occasion d’une visite du centre dramatique et de ses métiers du spectacle. À Vandœuvre-lès-Nancy (54), la médiathèque Jules Verne met pour sa part la création artistique féminine à l’honneur, proposant un regard sur le « matrimoine » dans l’espace public.  

 

Millésime 2021, soyez les premiers !  

 

Les Journées européennes du patrimoine représentent une opportunité pour certains lieux d’ouvrir ou de rouvrir leurs portes aux visiteurs, à l’instar des Serres municipales, à Reims (51), à travers un jeu de piste. Impossible de quitter la capitale pétillante de Champagne-Ardenne sans en goûter les cuvées des grandes maisons. Parmi elles, Champagne Jacquart dévoile l’hôtel de Brimont pour la première fois, afin d’en contempler l’élégance et profiter d’un atelier sensoriel. À Troyes, les Compagnons du Devoir préparent votre venue dans leurs ateliers, pour vous démontrer leurs savoir-faire et leur transmission dans une trentaine de filières métiers. Grande première également pour la médiathèque Croix-Rouge à Reims, qui propose de vous initier à l’alphabet grec ancien dans la foulée de l’exposition « Mythologie ». En voilà une idée divine, nom de Zeus ! 

 

Champagne

 

Partez à la découverte de trois sites patrimoniaux du Grand Est !

 

Le jubé de l’église de Villemaur-sur-Vanne à Aix-Villemaur-Pâlis (Aube)

 

Le jubé de l’église de Villemaur-sur-Vanne à Aix-Villemaur-Pâlis (Aube)

 

La Bibliothèque et médiathèque intercommunale d'Epinal (Vosges)

 

La Bibliothèque et médiathèque intercommunale d'Epinal (Vosges)

 

Le musée de l’image populaire à Val-de-Moder (Bas-Rhin)

 

Le musée de l’image populaire à Val-de-Moder (Bas-Rhin)