Éditorial de Roselyne Bachelot-Narquin

Publié le 05.08.2020
Je veux déconfiner la culture pour qu’elle soit l’affaire de tous.

Qui aurait pu penser au printemps, que les Journées européennes du patrimoine pourraient se dérouler, à la date prévue, les 19 et 20 septembre prochain ?

Nous ne pouvions pas ne pas renouer avec nos monuments et lieux historiques comme nous le faisons depuis 36 ans chaque troisième week-end du mois de septembre. 

Et ce lien étroit qui nous unit à notre patrimoine va, j’en suis convaincue, se renforcer pendant l’été.

Les déplacements de loisirs et les vacances qu’un grand nombre de nos concitoyens envisagent cette année en France pourront faire la part belle à ce patrimoine de proximité qui jalonne tout notre territoire. Pour vivre, les monuments ont besoin d’accueillir des visiteurs, faites leur ce plaisir, mais surtout faites-vous plaisir en leur rendant visite !

La journée du 18 septembre « Levez les yeux ! », dédiée aux élèves de la maternelle au lycée, ainsi que le thème de cette édition « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! » sont autant d’opportunités pour transmettre à tous les jeunes le goût du patrimoine.

Lieux de pouvoir, monuments emblématiques de la nation, châteaux, patrimoines ruraux, jardins historiques, édifices religieux ou encore sites industriels… : c’est à nouveau toute la belle et riche diversité du patrimoine qui s’offre à vous, aux millions de visiteurs passionnés qui chaque année se mobilisent.

Pour ce grand rendez-vous festif du mois de septembre, je souhaite que ces 37e Journées européennes du patrimoine soient pour tous, un plaisir monumental !

Roselyne Bachelot-Narquin
Ministre de la Culture