Des centaines de châteaux à découvrir

Publié le 07.09.2020
À l’occasion de cette 37e édition des Journées européennes du patrimoine et cette année encore, vous pourrez profiter de ce grand rendez-vous consacré au patrimoine pour franchir le seuil de centaines de châteaux répartis dans toute la France.
Château de Vaux

Château de Villers-Cotterêts

Situé dans l’Aisne (Hauts-de-France), ce château, classé au titre des monuments historiques depuis 1997, ouvrira exceptionnellement ses portes le week-end des Journées européennes du patrimoine.

En 1530, François Ier décide de se faire construire une résidence de chasse à Villers-Cotterêts, dans la forêt de Retz. Sa construction est orchestrée par les maîtres-maçons Jacques et Guillaume Le Breton et l’architecte Philibert Delorme mais ne s’achève qu’en 1556 sous le règne d’Henri II, après la mort de François Ier. En 1539, François Ier y signe l’ordonnance qui rend obligatoire l’usage de la langue française dans les Actes de l’administration et de la justice.
Transformé en dépôt de mendicité en 1808, puis en maison de retraite en 1889, le château est finalement cédé à l’État pour un euro symbolique. Le Centre des monuments nationaux (CMN) s’est vu confier la restauration et la gestion du château pour le transformer en Cité internationale de la langue française, selon le vœu d’Emmanuel Macron, président de la République.

 

L’édifice est actuellement en cours de restauration. Présentation de l’avancée des travaux, exposition, conférences, rencontres et installation artistique, pédagogique et ludique dans la cour des Offices et aux jardins du Grand Bosquet.

 

Château de Montastruc

Situé en Dordogne (Nouvelle-Aquitaine) et inscrit au titre des monuments historiques en 1973, le château de Montastruc a été construit sur un rocher au XIIIe siècle et modifié aux XVe et XVIIIe siècles. Ses remparts protègent un manoir, agrémenté au début du XVIIIe d’une extension d’une grande élégance. C’est aujourd’hui un château privé qui renferme de beaux décors intérieurs des XIVe et XVIIIe siècles, que vous pourrez découvrir à l’occasion de visites commentées.

 

 

Château de Kerjean

Le château de Kerjean a été construit au XVIe siècle par la famille Barbier. Témoignage de la Bretagne prospère de cette époque, la forteresse est l’un des plus beaux exemples d’architecture de style Renaissance du pays de Léon. Délaissé pendant la Révolution, le château change de propriétaires tout au long du XIXe siècle avant d’être cédé à l’État en 1911. Classé au titre des monuments historiques cette même année, ce château situé dans le Finistère ouvrira exceptionnellement l’accès à certains de ses espaces le week-end des 19 et 20 septembre.

 

 

Château de Vaux

Le château de Vaux (Aube) a été construit entre 1720 et 1770 par l’architecte Germain Boffrand. Ses façades se composent d’un avant-corps central et de deux avant-corps latéraux. Depuis 1980, les façades, les toitures, l’escalier et sa rampe en fer forgé et les grilles d’entrée sont classés au titre des monuments historiques. Profitez d’un visite libre et d’un jeu de piste (payant à tarif réduit) à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.

 

 

Château de Bournazel

Situé dans l’Aveyron, le château de Bournazel est un château de la Renaissance construit au XVIe siècle. Ses propriétaires actuels ont entrepris une restauration comprenant la reconstruction complète de l’aile est (inspirée de celle de Fontainebleau, elle fut brûlée en 1790) et de sa tour d’angle en style Renaissance pour redonner au château sa structure d’époque. Les intérieurs du château, composés d’objets d’art et de peintures d’époque, ainsi que ses jardins, sont particulièrement remarquables. Le château est classé au titre des monuments historiques depuis 1943. Découvrez quelques-uns des mystères qu’il cache en soin sein à l’occasion de visites commentées les samedi 19 et dimanche 20 septembre.

 

 

Et aussi : des visites commentées au château de la Brunière (Vendée, Pays de la Loire), des balades historiques costumées au château de Hautefort (Dordogne, Nouvelle-Aquitaine), des visites libres et des rencontres avec des artisans et un pépiniériste au château de Saint-Eustache (Seine-Maritime, Normandie) ou encore une chasse au trésor au château de Meung-sur-Loire (Loiret, Centre-Val de Loire).