Corse : des Journées européennes du patrimoine en beauté !

En Corse, les Journées européennes du patrimoine révèlent, les 18 et 19 septembre, la richesse d’un patrimoine fortement lié à l’identité historique et culturelle de l’île, mais aussi à son patrimoine naturel remarquable.

 

 

Entre nature et culture

 

Mi-septembre, la douceur de l’été corse pourrait être encore de mise. Une belle occasion de consacrer un peu de temps à se balader dans les sites : la réserve naturelle de l'étang de Biguglia, précieuse zone humide, le sentier de randonnée vallonné de Terrenzana, dont le belvédère s’expose à la forêt, à la mer, aux vignes et aux pâturages, témoins de l’histoire pastorale de l’ile. Arpentez également le sentier « Natura 2000 » de Poggio Marinaccio, avec ses remarquables châtaigneraies et ruisseaux accueillant une riche biodiversité, et parsemé de sites patrimoniaux. 

Le sentier des douaniers de Macinaggio, le long du Cap Corse, se découvre dans le cadre d’une excursion commentée.  Ce site offre une variété de paysages surprenante : tours défensives génoises, chapelle Santa Maria, tour Santa Maria, réserves naturelles, four à chaux, moulin… Une option qui mêle nature et culture.

 

Cap Corse, Corse, Sentier des douaniers de Macinaggio

 

Remontez l’histoire corse

 

Perchés sur leur promontoire rocheux, maisons blotties les unes contre les autres, les hameaux de Penta de Casinca dévoilent un charme imparable. Une « Rando Culture » guidée permet de mieux comprendre l’histoire de ce site - seul village classé de l’île -, avec, de surcroît, une vue panoramique sur la mer Tyrrhénienne.

 

Penta di Casinca, Haute-Corse

 

Si l’Antiquité vous inspire, immergez-vous dans la vie quotidienne des romains lors de la visite guidée du site archéologique d’Aléria et de son musée attenant. Remarquablement préservé, Aléria est composé d’une partie de l'ancienne agglomération romaine, d’un forum, de deux temples, de deux thermes et de plus de dix citernes.

Remontez plus loin encore dans le temps, avec le site préhistorique d’Alò Bisujè, l'un des plus importants villages fortifiés de l'âge du Bronze insulaire. Au cœur de la réserve naturelle de l'étang de Biguglia, l’écomusée du Fortin expose, quant à lui, la vie du site à l’époque néolithique. 

 

Musiques traditionnelles et impériales

 

À l’occasion de ces Journées, le MUSEUMusica ouvre gratuitement ses portes, à Pigna, et propose des visites commentées autour des instruments d’hier et des cultures musicales pratiquées en Corse autrefois. 

Dans le patio de l’hôtel de la Collectivité de Corse, petits et grands pourront également s’initier aux répertoires et instruments de musique de la tradition agropastorale de l’ile, contextualisé dans le XIXe siècle des deux empires napoléoniens. 

Le même lieu accueillera deux concerts autour de la thématique napoléonienne, l’Empereur ayant été source d’inspiration en musique savante comme en musique traditionnelle et populaire. Ces spectacles seront l’occasion pour les visiteurs de (re)découvrir les marches et musiques de parade de l’Empire. 

 

Art : en coulisses et… du Matisse

 

Le Centre de conservation-restauration du patrimoine mobilier de Corse, situé au fort Charlet à Calvi, ouvrira ses portes pour présenter ses missions, ses espaces techniques et sa nouvelle exposition « Mes mains s’en souviennent - E mio mani si n’invenenu ». Cette visite permettra de se plonger dans le monde de celles et ceux qui œuvrent avec passion à la sauvegarde du patrimoine. Le Centre prévoit également un atelier pédagogique pour le jeune public. De quoi faire naître peut-être de futures vocations.

Art toujours, avec les conférences autour de l’exposition « 1898, Matisse en Corse, un pays merveilleux » au musée de la Corse (Museu di a Corsica) à Corte. Enfant du Nord, Matisse a défini un nouveau rapport à la lumière dans son œuvre picturale, en cela fortement influencé par le Midi et la Méditerranée. Deux conférenciers vous aideront à décrypter le parcours artistique du coloriste de génie.

 

Pour le jeune public 

 

Plusieurs sites proposeront des animations dédiées aux enfants : film d'animation artisanale sur le thème du patrimoine et de la langue corse à Corte, jeu de pistes sur le sentier de la boucle de l'Abbadia à Macà, ateliers autour des collections du musée maison natale de Pasquale Paoli (père fondateur de la nation corse), exposition Paci eterna – Tombes et Outre-tombe, où parents et enfants seront invités à inventer d’autres manières de dessiner. Le musée de la Corse organisera également des ateliers découverte des jeux traditionnels de Scopa et de Morra. 

 

exposition

 

Riche patrimoine religieux

 

Enfin, pour les amateurs de patrimoine religieux, de nombreuses églises et chapelles seront en visite libre, la plupart situées dans des villages adossés aux montagnes corses. Citons notamment celles relevant du patrimoine classique et baroque, avec l’imposante église de l'Annunziata de Porri, et son triptyque en bois polychrome Renaissance, l'église paroissiale Sainte-Cécile, à Scata, avec son retable autel peint du XVIIe siècle, ainsi que l'église paroissiale de l'Immaculée Conception de Ficaja, parée de rares décors peints.