À la découverte d’établissements scolaires chargés d’histoire

Publié le 17.07.2020
Certains ont la chance d’étudier dans des bâtiments patrimoniaux dont l’histoire remonte parfois à plusieurs siècles.
Profitez des Journées européennes du patrimoine pour partir à la découverte de ces lieux habituellement fermés aux visiteurs et qui résonnent si bien avec le thème de cette 37e édition, « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! ».
Institut national des langues et civilisations orientales

Un lycée hébergeant en son sein l’une des plus belles collections d’instruments scientifiques anciens

Le lycée Carnot est un lycée à Dijon inauguré le 31 juillet 1893. Réalisé par l'architecte Chaudoué, il est décrit comme « le plus beau et le plus vaste de France » dans le prospectus de présentation daté de 1911. Il renferme notamment une collection d'instruments scientifiques anciens classée au titre des monuments historiques. Par ailleurs sa façade principale et les toitures, à l'exception d’une partie contemporaine, sont inscrites depuis 2010 au titre des monuments historiques.

Découvrez-le lors de visites guidées organisées le week-end des Journées européennes du patrimoine.

 

 

Une abbaye millénaire devenue maison d’éducation de la Légion d’honneur

L’ancienne abbaye royale de Saint-Denis est fondée au milieu du VIIe siècle sous le règne de la reine Bathilde. Elle est alors destinée à l’hébergement de communautés religieuses. Entièrement reconstruite au XIIIe siècle, la galerie nord, l’infirmerie et le bâtiment renfermant l’hôtellerie et l’appartement du roi ne voient pas le jour avant 1745. En 1809, l’abbaye, devenue hôpital pendant la Révolution, est affectée par Napoléon Ier à la Légion d’honneur. 
Classé au titre des monuments historiques en 1927, l’établissement accueille aujourd’hui en internat les filles, petites-filles et arrière-petites-filles de décorés de la Légion d’honneur, de la Médaille militaire et de l’Ordre national du Mérite.

Des visites commentées du site seront proposées les 19 et 20 septembre prochain.

 

Une école de style moderniste art déco

Située à Lyon, l’école La Mache est un établissement de formation professionnelle fondé en 1920. D’abord située cours Gambetta, l’école déménage au début des années 1930 sur l’emplacement des locaux de l’ancienne usine automobile Cottin & Desgouttes. La construction du bâtiment est confiée à l’architecte Georges Curtelin, disciple de Tony Garnier et auteur de nombreux monuments lyonnais (le théâtre du Point du Jour, l’immeuble des soieries Rosset, la réhabilitation de l’hôtel de Juys...). L’édifice, de style moderniste art déco, se compose de deux grands bâtiments rectangulaires dont la structure est en béton armé.

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, profitez d’une visite guidée par les étudiants suivant une formation d’histoire de l’art.

 

Les mille vies du site du Rectorat de Poitiers

Le site du Rectorat est un cas typique de successions d’établissements différents sur un même lieu. Fondé en 1069, l’édifice fut d’abord une abbaye bénédictine, placée sous l'autorité de Cluny, au sein de laquelle étaient conservés les tombeaux des ducs d'Aquitaine. Lors des guerres de Religion de la seconde partie du XVIe siècle, les tombeaux, le cloître et une grande partie des bâtiments furent détruits par les Huguenots. À partir de la Révolution et jusqu’en 1946, l'abbaye fut convertie en caserne destinée à l’accueil de régiments d’artillerie. 
À partir de la deuxième moitié du XXe siècle, le site a abrité l'École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique. Depuis les années 1990, le Rectorat de l’Académie de Poitiers y a pris ses quartiers.

Des visites guidées et commentées vous seront proposées par les élèves du lycée professionnel du Dolmen.