Les architectes en chef des monuments historiques

Publié le 19.08.2019
Les architectes en chef des monuments historiques (ACMH) sont des fonctionnaires du ministère de la Culture, recrutés par concours.

Maîtres d’œuvre hautement qualifiés, ils font partie des architectes habilités à diriger les travaux de restauration sur les immeubles classés au titre des monuments historiques.

Dans la circonscription qui leur est attribuée par le ministre de la Culture, ils sont maîtres d’œuvre des travaux de restauration sur les immeubles classés appartenant à l’État, et assurent des missions d’expertise et de conseil auprès des directions régionales des affaires culturelles (DRAC).

Depuis 2007, ils peuvent, sans limitation territoriale, assurer la maîtrise d’œuvre des travaux de restauration des immeubles classés appartenant à des collectivités territoriales ou à des établissements publics, après appel d’offres, ou à des propriétaires privés, à la demande de ces derniers.

En tant qu’architectes, ils peuvent en outre exercer leur métier à titre libéral, tant dans le champ de la restauration que de la réhabilitation ou de la construction neuve.