Sélection régionale Pays-de-la-Loire

Publié le 06.09.2019
Cette année, les sélections régionales du programme des Journées européennes du patrimoine vous sont présentées sous un nouvel angle. Des personnalités et acteurs de la culture partagent leurs coups de cœur de cette 36e édition dans leur ville et dans leur région. Pour le Pays-de-la-Loire, suivez les conseils de visites d'Hervé Yannou, administrateur du domaine national du château d’Angers, et consultez la carte pour découvrir les animations organisées dans les lieux qu’il recommande.

Hervé Yannou, administrateur du domaine national du château d’Angers

Je suis administrateur du domaine national du château d’Angers depuis 2016. Le château est ouvert au public par le Centre des monuments nationaux, un établissement public du ministère de la Culture, qui gère une centaine de sites patrimoniaux en France qui vont de la préhistoire au XXe siècle. Il s’agit du premier opérateur patrimonial et touristique national avec plus de 10 millions de visiteurs l’an dernier. A Angers, nous accueillons environ 250 000 visiteurs par an. Mon métier, et celui des 35 agents du château, c’est justement d’accueillir 362 jours par an ces visiteurs. Mes ancêtres professionnels ce sont les concierges et gouverneurs des résidences princières et royales d’autrefois. Je dois veiller à ce que cette maison soit en parfait état de fonctionnement et de réception. Cela consiste à entretenir, restaurer, animer, programmer, imaginer, pour donner le maximum de plaisir de découverte du patrimoine aux grands et aux plus petits. Pour cela je travaille avec des conservateurs, des architectes, des ingénieurs, des jardiniers, des graphistes, des agents d’accueil, des animateurs, des gestionnaires, des artisans, des artistes, des musées, des collectionneurs… la ville d’Angers, le département de Maine-et-Loire. Faire vivre le patrimoine, c’est un travail collectif de passionnés.

Ses coups de cœur pour cette 36e édition

Pour moi, les Journées européennes du patrimoine sont l’occasion de découvrir des lieux moins connus. Aussi, pour prolonger la découverte du cadre de vie des ducs d’Anjou, en dehors du château d’Angers, je vous invite à vous rendre au manoir de Launay, à côté de Saumur, et au couvent de la Baumette à Angers.

Pour lui, les Journées européennes du patrimoine, c’est…

un Événement du calendrier aussi attendu que la Fête de la musique. C’est un événement très populaire, une grande fête de rentrée, un moment de partage, qui ouvre à toutes et tous les portes d’endroits magiques qui généralement sont synonymes de rêve, d’imaginaire et bien entendu de curiosité et donc de culture. Cela permet aussi d’interroger chacun sur la fragilité du patrimoine, son usage, son partage, son coût…. De faire connaître son passé, mais surtout son avenir.




Découvrez quelques idées de visites supplémentaires au Pays-de-la-Loire

Cliquez dans la carte pour découvrir les animations des différents lieux : 


Un monument classé monument historique : l'amphithéâtre de Gennes

Classé au titre des monuments historiques en 1986, le théâtre gallo-romain de Gennes est considéré comme un des plus grands de l’Ouest de la France, avec une capacité estimée à 5 000 personnes. De la forme d’une ellipse, il mesure 44 mètres sur 39. Ont été retrouvés des collecteurs d’eaux pluviales et un vestiaire. Certaines tribunes avaient été aménagées pour les notables, le reste de la tribune étant composée d’une pente de terre retenue par un contrefort à l’arrière.

 

Une ouverture exceptionnelle : le château de Gilles de Retz, Champtocé-sur-Loire

Inscrit au titre des monuments historiques en 1926, le château de Champtocé est un château d’origine médiévale connu pour avoir été un des lieux de résidence de Gilles de Retz. Il naquit vers 1405, de l’union de Marie de Craon et de Guy de Laval, sieur de Retz. Au Moyen-Âge, le château fut la première place forte de l’Anjou sur la rive droite de la Loire, la première ligne de défense contre le duché de Bretagne et surtout, un péage très important. Ce n’est qu’au XIIIe siècle que la forteresse de Champtocé prit sa forme actuelle.

Une première participation : les Marais salants, Les Moutiers-en-Retz

Au cœur du marais, ancien pays de l’or blanc, l’activité salicole renaît grâce à la réhabilitation de la saline départementale « Tenue de Mareil » par l’association Patrimoine 2MB. 

Un site du patrimoine naturel : la Carrière de la pierre bleue, Nozay

La carrière est un ancien site d’extraction du schiste local « la pierre bleue ». Cette carrière est un des rares témoignages restant de l’une des plus importantes activités du territoire, l’extraction de la pierre bleue de Nozay. De nombreuses traces liées au métier de carrier et de tailleur de pierre, ainsi que les machines utilisées à l’époque, sont présentées sur le site.

Un label Jardin remarquable : le jardin Camifolia, Chemillé-en-Anjou

Le jardin Camifolia est composé de 600 espèces de plantes sur 3,5 hectares à travers six jardins thématiques : le jardin des senteurs, le jardin des cultures locales, le jardin des plantes toxiques et médicinales, le jardin des saveurs et de santé, le jardin des fibres et des couleurs et le jardin botanique.

Un lieu typique de l'architecture Art déco : les Bains douches municipaux, Laval

Inscrits au titre des monuments historiques en 2014, cet édifice de l’architecte Léon Guinebretière, dont la construction débute en 1925, ouvre au public en 1927. L’extérieur se veut modeste mais moderne. On puise ici dans le répertoire Art déco dans un esprit proche de la sécession viennoise. Les lignes géométriques sont adoucies par l’emploi de motifs du répertoire égyptien. Composée de seize douches et six bains, la salle d’eau est dominée par le bleu des mosaïques commandées à l’artiste Isidore Odorico.

 

Une ouverture exceptionnelle : l'École nationale d’équitation, Saint-Hilaire Saint-Florent

L’école nationale d’équitation (ENE) est un établissement public français créé autour du Cadre noir de Saumur en 1972, en vue de la formation des cadres supérieurs de l’équitation. Elle a fusionné en 2010 avec les Haras nationaux pour former l’Institut français du cheval et de l’équitation.
   



Consultez le programme complet en Pays-de-la-Loire