Sélection régionale Centre-Val de Loire

Publié le 27.08.2019
Cette année, les sélections régionales du programme des Journées européennes du patrimoine vous sont présentées sous un nouvel angle. Des personnalités et acteurs de la culture partagent leurs coups de cœur de cette 36e édition dans leur ville et dans leur région. Pour le Centre-Val de Loire, suivez les conseils de visites de Christian Bécart, délégué régional de la Fondation du Patrimoine, et consultez la carte pour découvrir les animations organisées dans les lieux qu’il recommande.

Christian Bécart, délégué régional de la Fondation du Patrimoine pour le Centre-Val de Loire

Ingénieur civil des Ponts et Chaussées, j’ai fait toute ma carrière dans les travaux publics et le bâtiment (au sein du groupe Bouygues). J’ai donc participé à la construction de nombreux bâtiments et ouvrages d’art, dont certains feront peut-être partie du patrimoine de demain…  À  la retraite, j’ai souhaité contribuer à défendre la cause du patrimoine et me suis engagé auprès de la Fondation du Patrimoine. J’en suis actuellement le délégué régional pour le Centre-Val de Loire et grâce aux 40 bénévoles et 2 salariés, nous accompagnons chaque année plus de 150 projets de restauration publics et privés.

La Fondation du patrimoine aide les propriétaires publics ou associatifs à financer leurs projets par la mobilisation du mécénat populaire et la mise en place de subventions régionales (pour les bâtiments non classés).

Elle permet aux propriétaires privés de défiscaliser tout ou partie de leurs travaux grâce aux labels qu’elle délivre. Elle organise le mécénat d’entreprise, qu’il s’agisse de mécènes nationaux ou de clubs de mécènes départementaux. Depuis sa création, il y a un peu plus de 20 ans, la Fondation du patrimoine  a, au niveau national accompagné plus de 30000 projets, soit un projet tous les 5 km !

Ses coups de cœur pour cette 36e édition

Mon coup de cœur en région Centre Val de Loire est cette année le château des Vaux en Eure-et-Loir.

Le temple de l’amour de ce château a fait l’objet d’une souscription publique organisée par la Fondation du patrimoine et a été soutenu par la mission Bern l’an dernier.

Pour lui, les Journées européennes du patrimoine, c’est…

  « une mobilisation générale » du grand public. À cette occasion, le public a accès à des sites connus ou méconnus, simples ou prestigieux.

   Il peut prendre conscience de la richesse collective que représente notre patrimoine, de sa fragilité et de l’impérieuse nécessité qu’il y a à l’entretenir et à le transmettre.




Découvrez quelques idées de visites supplémentaires en Centre-Val de Loire

Cliquez dans la carte pour découvrir les animations des différents lieux : 



Un lieu de divertissements : le TDC-Théâtre de Chartres

Le TDC-Théâtre de Chartres  est un lieu de culture élégant, à la configuration et à la machinerie dites à l’italienne, construit en 1860 par l’architecte chartrain Alfred Piébourg et inauguré en 1861. Il est composé de deux salles : un foyer de 100 à 200 places et une grande salle de 570 places.

Un lieu de pouvoir : l'hôtel Groslot, Orléans

Jacques Groslot fait construire à la Renaissance cette maison qui, après la Révolution, devient l’hôtel de ville. Pour mieux répondre à ses nouvelles fonctions, l’hôtel fait alors l’objet de remaniements, notamment l’ajout de deux ailes. La décoration intérieure, réalisée entre 1850 et 1854, est de style gothique « troubadour ». Ses salons présentent plusieurs pièces remarquables parmi lesquelles un coffre en bois offert par Louis XI aux chanoines de Saint-Aignan. 

Un château d'architecture néo-gothique : le domaine de Sainte-Claire, Isdes

Au milieu d’une propriété de Sologne plantée de rhododendrons, ce château présente une singulière architecture de briques d’inspiration néo-gothique. Il fut bâti vers 1865 par un magistrat, Alexis Thomas, qui l’agrémenta d’un atelier pour sa fille Mathilde, sculptrice animalière. 

Une maison d'artistes : le manoir des Fauves, Saint-Lactencin

Situé au sein du pays castelroussin Val de l’Indre, le manoir des fauves est l’ancienne demeure (entre 1928 et 1941) de Sarah Caryth, artiste de cirque de renommée européenne, danseuse hindoue, charmeuse de serpents et dompteuse de lions. Le domaine ainsi baptisé par Sarah comprend l’ancien château du village qui abrite le musée consacré à la « Dame du cirque » et la grange aux lions, où vivaient les fauves et qui accueille aujourd’hui le public pour les spectacles musicaux. 

Un château de la Renaissance : le château et les jardins du Rivau, Lémeré

Le château du Rivau, inscrit au titre des monuments historiques, est une forteresse seigneuriale dont les premières fondations remontent au XIIIe siècle. Le Rivau combine des éléments de l’architecture médiévale et d’architecture de la Renaissance. Y sont présentées des œuvres d'art contemporain. Il bénéficie depuis plus de 25 ans d’une très importante campagne de restauration menée par ses propriétaires actuels, la famille Laigneau. Quatorze jardins labellisés jardins remarquables ont été dessinés par Patricia Laigneau. 


Un lieu du patrimoine fluvial : le port de la Creusille, Blois

Le port de la Creusille est le point de départ de promenades sur la Loire, notamment en fûtreau, le bateau traditionnel de la région.
   



Consultez le programme complet en Centre-Val de Loire