Sélection régionale Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 26.08.2019
Cette année, les sélections régionales du programme des Journées européennes du patrimoine vous sont présentées sous un nouvel angle. Des personnalités et acteurs de la culture partagent leurs coups de cœur de cette 36e édition dans leur ville et dans leur région. Pour la Bourgogne-Franche-Comté, suivez les conseils de visites de René de Menthon, délégué régional pour l'association Vieilles maisons françaises, et consultez la carte pour découvrir les animations organisées dans les lieux qu’il recommande.

René de Menthon, délégué régional de Vieilles maisons françaises

L’association des Vieilles Maisons Françaises (VMF), forte de 18000 adhérents et de 100 délégations réparties sur tout le territoire et outre-mer a pour vocation de défendre et faire connaître le patrimoine sous toutes ses formes. En ma qualité de délégué régional pour la Bourgogne-Franche-Comté mon rôle est de coordonner l’action de nos huit délégués départementaux qui se répartissent 1600 adhérents.

Ses coups de cœur pour cette 36e édition

Tant en Bourgogne qu’en Franche-Comté nous avons la chance d’avoir un patrimoine aussi divers qu’exceptionnel : il est bien difficile de privilégier tel ou tel but de visite...

Cependant pour respecter le thème Arts et Divertissements de l’édition 2019, deux coups de cœur : le musée des beaux arts de Dijon....et celui de Besançon !

Ces deux musées d’une architecture bien différente, au cœur de deux capitales magnifiques, viennent d’être à nouveau ouverts au public après de très belles rénovations.

Le tombeau des ducs de Bourgogne et les chefs d’œuvres de Courbet donnent bien la mesure de la richesse culturelle de la grande région. 

Sinon je conseille un tour à pied de Pesmes ou de Gy en Haute-Saône, deux bourgs francs-comtois ayant gardé intact de nombreux trésors...

Pour lui, les Journées européennes du patrimoine, c’est…

le patrimoine à découvrir ou à redécouvrir, à connaître et à faire connaître ...

La notion de patrimoine s’est très largement élargie tant par sa définition que par les publics qu’elle attire. Il n’est que de voir les sites retenus pour ce prochain week-end des 21/22 septembre :

Stade, MJC, théâtre,musée...on est bien loin du « château de la marquise » timidement entrouvert l’espace d’une journée !




Découvrez quelques idées de visites supplémentaires en Bourgogne-Franche-Comté

Cliquez dans la carte pour découvrir les animations des différents lieux :


Un lieu de danse et de théâtre : l'Espace des arts, scène nationale, Chalon-sur-Saône

Ancienne maison de la culture construite par l’architecte Daniel Petit et inaugurée en 1971, l'espace des arts est un lieu multiple proposant théâtre, danse, musique, cirque... Le bâtiment, récemment restauré par l’architecte Pierre Hebbelinck et inauguré en septembre 2018, présente une architecture brutaliste mêlant béton et verre qui se présente dans un quartier profondément remanié pendant les Trente Glorieuses.

Un lieu emblématique du patrimoine du sport : le Stade Gaston-Gérard, Dijon

Le parc des sports Gaston-Gérard est un stade de football français inauguré en 1934.

Il est utilisé pour les rencontres du club de football du Dijon FCO.

Le stade servait également de terrain d’athlétisme avant ses travaux d’agrandissement en septembre 2007.

   

Un des plus anciens musées de France : le Palais des Ducs et des États de Bourgogne, Dijon

Situé dans l’aile orientale du Palais des Ducs et des États de Bourgogne qui abrite aujourd’hui la mairie de Dijon, le musée des Beaux-Arts possède une collection qui en fait un des plus riches et des plus anciens musées de France. Après plus de 10 ans de travaux et quatre mois et demi de fermeture, l’année 2019 marque la réouverture complète de ce monument historique. La Cour de Bar, fraîchement rénovée, fut construite en 1435 sous Philippe le Bon et les cuisines ducales sont les vestiges d’un bâtiment plus important qui comprenait, outre la salle aux six vastes cheminées, une paneterie et une pâtisserie desservies par une petite cour intérieure pourvue d’un puits.

Un lieu médiéval : la batterie Rolland, Arguel

La batterie Rolland  fait partie de la ceinture de fortifications mise en place entre 1872 et 1893 autour de Besançon dans le cadre du système Séré de Rivières. Cette batterie est positionnée entre le fort de Pugey et le fort de Fontain.

Une "cathédrale de la culture" : la Maison de la Culture de Nevers Agglomération, Nevers

Cet établissement, réalisé par les architectes Max Guillaume, Henri Vauzelle et Camille Demangeat, a été pensé comme une de ces « cathédrales de la culture » chères à André Malraux. En 1961, à son initiative, des maisons de la culture se créent en France. Le 19 mars 1966, la première pierre de la maison de la culture de Nevers est posée. En 1971, le bâtiment est inauguré : un bâtiment emblématique des années 60-70 en béton brut. La maison dispose de plusieurs espaces de création, adaptés aux différentes étapes de la construction du spectacle.  Depuis l’été 2018 la maison est en cours de restauration. Un parvis sera créé pour ouvrir le bâtiment vers la Loire.
   



Consultez le programme complet en Bourgogne-Franche-Comté