Ils auraient 150, 250 et 400 ans - Qui sont-ils ?

Publié le 24.07.2018

400 ans de la naissance du Comte de Bussy-Rabutin

© Colombe Clier Centre des monuments nationaux

Cette année, le comte de Bussy-Rabutin aurait fêté ses 400 ans. Un anniversaire que nous vous invitons à célébrer le week-end des Journées européennes du patrimoine dans son château bourguignon ouvert gratuitement pour l’occasion.

Le château de Bussy-Rabutin a été construit au XVIe siècle, puis aménagé par Roger de Rabutin, cousin de Madame de Sévigné, au XVIIe. Il a ensuite été restauré par le Comte de Sarcus dans les années 1830. Ce dernier obtiendra le classement du château au titre des monuments historiques dès 1862, inaugurant la protection nationale des propriétés privées. Racheté par l'État en 1929, le domaine fait l’objet d’importants travaux de restauration depuis les années 1970, que les dotations obtenues grâce au loto du patrimoine permettront de poursuivre. Le plan général présente un corps de logis et deux ailes en retour : ; à l’ouest, les parties « Roger de Rabutin » (XVIIe restaurées au XIXe), à l’est les parties « Sarcus ».

 

250 ans de la naissance de Chateaubriand

© CG92 Willy Labre

L’année 2018 marque la célébration des 250 ans de la naissance de François-René de Chateaubriand. L’occasion de découvrir la maison de l’écrivain, diplomate, homme politique et célèbre précurseur du romantisme français. La demeure, labellisée Maison des Illustres en 2011, est acquise par l’auteur des Mémoires d’outre-tombe en 1807.

Après un violent article contre Napoléon Ier, il juge, en effet, préférable de s’éloigner un peu de Paris et achète la Vallée-aux-Loups, au sud de la capitale. C’est dans cette maison où il réside une dizaine d’années qu’il rédige Les Martyrs, Itinéraire de Paris à Jérusalem, Aventures du dernier Abencérage, Moïse et qu’il commence ses Mémoires. Il fait du parc, au-delà des évocations de ses voyages en Amérique et en Orient, un parc d’écrivain. La demeure, aménagée par ses soins, et le parc, planté et dessiné comme une œuvre botanique et littéraire, invitent à un voyage au cœur du romantisme.

Pour les Journées européennes du patrimoine, vous pourrez accéder à la demeure et bénéficier de l’ouverture exceptionnelle de la chapelle, de la bibliothèque de la maison ainsi que de la tour Velléda où l’auteur avait installé son bureau. Vous (re)découvrirez également le parc : un concert en déambulation et des danses folkloriques seront proposés par un ensemble vocal, musiques et danses traditionnelles venu des pays des Balkans.

Également à visiter les 15 et 16 septembre, le château de Combourg, en Bretagne, où Chateaubriand passa son enfance. "C'est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis" écrivait-il ainsi dans ses Mémoires d'outre-tombe.

 

150 ans de la naissance de Paul Claudel

© Faberventi

Paul Claudel est né il y a 150 ans ; l’occasion de découvrir la maison où il passa son enfance, aux côtés de sa sœur Camille. Le lieu vient de rouvrir ses portes après une grande campagne de restauration.

C'est dans cette petite maison de Villeneuve-sur-Fère (Hauts-de-France), donnant sur le cimetière où sont enterrés leurs parents et grands-parents, que Camille (1864-1943) et Paul (1868-1955) ont vécu les premières années de leurs vies. Une fois partis pour Nogent-sur-Seine (Aube), puis pour Paris, ils reviendront de temps à autre dans ce village de 250 habitants situé à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Reims. Camille y est allée avec Auguste Rodin, et pendant des grands moments de difficultés psychologiques ; Paul, qui se définissait comme « à la fois un voyageur et un enraciné », y est revenu tout au long de sa vie.

Pour les Journées européennes du patrimoine, vous pourrez découvrir la maison et visiter l’exposition installée dans le jardin intitulée « Mon pays » et construite autour des nombreuses évocations des deux artistes sur leur pays natal du Tardenois. Il vous sera également possible de participer à une promenade littéraire qui vous proposera d’arpenter les chemins empruntés par Camille et son frère lorsqu'ils étaient enfants. La visite commentée, qui ira de la demeure jusqu’à la Hottée du Diable, lieu particulièrement cher à la fratrie, sera agrémentée de lectures de textes de Paul Claudel et d’anecdotes sur la vie des deux artistes.